Bnlin.fr

frnlendeitptrues

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182

Visiteurs depuis Avril 2005

All 1361820

Currently are 18 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions

Qui a construit la lune ? Un entretien avec Christopher Knight.

21 mai 2006, magazine New Dawn

who built the moonNDLR: De tous temps, la lune a toujours été une énigme au vu de sa rotation et de son déplacement autour de la terre, qui sont parfaitement synchrones: fa face cachée reste cachée...Personnellement, je pense que toute théorie construite et étayée mérite un coup d'oeil....)

Dans Qui a construit la lune ? (« Who built the moon?), Christopher Knight et Alan Butler soulèvent quelques fascinantes et stimulantes questions, les principales étant : Se pourrait-il que la lune soit artificielle ? Pourrait-elle même être creuse ? Et la lune existe-t-elle vraiment grâce à un accident heureux, ou est-elle le résultat d’un programme – et si c’est le cas, qui en a été l’architecte ? New Dawn a parlé récemment avec Christopher Knight de son nouveau livre controversé et de ses étonnantes conclusions.

NEW DAWN: Malgré tout l’intérêt porté à la lune, certaines réponses manquent aux questions les plus fondamentales de son origine et de son importance. Votre nouveau livre Qui a construit la lune ? projette une lumière sur quelques faits extraordinaires concernant la lune et propose une conclusion stupéfiante sur son origine. Pourriez-vous donner un bref aperçu de ces faits peu connus ou totalement ignorés ?

CHRISTOPHER KNIGHT: La lune se situe très près de la Terre, elle est pourtant considérée comme le plus étrange objet de l’univers connu. C’est un peu comme si on savait que tous les individus du monde sont complètement normaux, sauf celui qui habite près de chez vous, qui possède trois têtes et se nourrit de lames de rasoir usagées.

Le livre fait une liste des étrangetés de la lune, comme le fait qu’elle ne possède pas un cœur solide comme tous les autres objets planétaires. Elle est soit creuse, soit son intérieur a une très faible densité. Bizarrement, la concentration de sa masse est située sur une série de points juste en-dessous de sa surface – ce qui a perturbé le premier engin spatial lunaire. Le matériau dont est composée la lune provient d’une portion de la surface extérieure de la Terre, ce qui a laissé un trou en creux qui s’est rempli d’eau, que nous appelons aujourd’hui l’océan Pacifique.

La création de la lune grâce à ce rocher abandonné par la terre s’est faite très rapidement après la formation de notre planète il y a environ 4,6 milliards d’années.

La lune n’est pas seulement extrêmement bizarre dans sa construction ; elle se comporte également d’une manière rien de moins que miraculeuse. Elle est exactement quatre cents fois plus petite que le soleil mais quatre cents fois plus près de la Terre de sorte que le soleil et la lune semblent être précisément de la même taille dans le ciel – ce qui nous donne le phénomène appelé éclipse. Bien que nous pensions que cela va de soi, c’est l’une des plus grandes coïncidences de l’univers.

De plus, la lune copie le mouvement du soleil dans le ciel en se levant et se couchant au même point de l’horizon que le soleil aux solstices. Par exemple, cela veut dire que la lune se lève le jour de l’hiver (à son extrême position nord) au même endroit que le soleil le jour de l’été (à son extrême position sud). Il n’y a pas de raison logique que la lune copie le soleil de cette façon et cela n’est visible que par des humains sur Terre.

NEW DAWN: Qu’est-ce qui vous a conduit à écrire Qui a construit la lune ? Et ce dernier livre a-t-il un lien avec votre récente recherche qu’on peut lire dans Civilisation Une (Civilization One) et La machine d’Uriel (Uriel’s machine) ?

CHRISTOPHER KNIGHT: Les 6 livres que j’ai dû publier ces dix dernières années font partie d’une seule recherche continue. J’ai écrit Qui a construit la lune ? avec Alan Butler après que nous ayons achevé Civilisation Une, parce que notre recherche nous a amenés a étudier la lune de très près. Nous avons découvert que le système de mesure superbement avancé en usage il y a plus de 5000 ans était basé sur la masse, les dimensions et les mouvements de la Terre.

Cependant, pour plus de précisions, nous avons vérifié toutes les planètes et lunes du système solaire pour voir s’il y avait un quelconque schéma directeur. Chose étonnante, il a parfaitement bien fonctionné pour tous les aspects de la lune mais n’a correspondu en rien avec tous les autres corps connus – excepté le soleil.

C’était comme si nous avions trouvé le plan par lequel la lune avait été « fabriquée » à l’aide d’éléments très spécifiques prélevés sur la relation de la Terre au soleil. Plus nous regardions, plus tout collait – et collait avec perfection à tous les niveaux imaginables.

NEW DAWN: Encore plus époustouflant, vous avez découvert que l’ancien système de géométrie et de mesure utilisé à l’âge de pierre fonctionne parfaitement sur la lune. Quel est exactement ce système et comment les anciens ont-ils pu accéder à ce savoir ?

CHRISTOPHER KNIGHT: Il n’est pas possible de décrire le génie de cet ancien système de géométrie et de mesure sans reparler du contenu de Civilisation Une.

Notre point de départ a été le travail d’Alexander Thom, un brillant professeur d’ingénierie de l’université d’Oxford. Il a identifié l’existence de ce qu’il a appelé le yard mégalithique (82,966 cm). C’était une unité de mesure précise qui constituait la base des structures de l’âge de pierre en Europe de l’ouest – comme celle de Stonehenge. La plupart des archéologues ont écarté son travail comme étant erroné mais quand on regarde froidement leurs objections, elles se révèlent sans fondement.

lune artifAlan et moi sommes capables de montrer comment ils ont conçu ces unités linéaires hautement précises basées sur la rotation de la Terre et comment elles sont devenues la base en usage aujourd’hui des unités de capacité et de poids de tous les temps. Encore une fois c’est exact – ce ne sont pas des approximations ou de l’à peu près.

Où les anciens auraient trouvé une telle connaissance est totalement déconcertant. Tout ce qui est sûr c’est qu’ils étaient en avance sur nous aujourd’hui ! Il est facile à quiconque de vérifier avec une calculette.

NEW DAWN: Votre conclusion est qu’il existe plus qu’assez d’anomalies concernant la lune pour suggérer que ce n’est pas un objet qui s’est produit naturellement et qu’il aurait pu peut-être être conçu pour soutenir la vie sur Terre. Comment êtes-vous parvenu à cette conclusion ?

CHRISTOPHER KNIGHT:: Non seulement la lune semble un objet impossible, mais il présente des bénéfices uniques pour nous humains. Il n’a été rien de moins qu’un incubateur de vie. Si la lune n’était pas exactement d’une taille, d’une masse et à une distance qui étaient les siennes à chaque étape de l’évolution de la Terre – il n’y aurait aucune vie intelligente ici. Certains scientifiques sont d’accord que nous devons tout à la lune.

Elle agit comme un stabilisateur qui maintient notre planète à l’angle exact pour que se produisent les saisons et qui garde l’eau à l’état liquide sur la plus grande partie de la planète. Sans notre lune la Terre serait aussi morte et compacte que Vénus.

NEW DAWN: Si la lune est une construction artificielle, quelles sont vos théories sur qui ou quoi l’a construit, et pourquoi ?

CHRISTOPHER KNIGHT:: Dans Qui a construit la lune ? nous expliquons que nous ne pouvions aboutir à aucune autre conclusion que celle d’une lune artificielle. Parce qu’il est certain que c’est l’âge de 4,6 milliards d’années qui soulève des points intéressants. Un autre facteur fut le message flagrant qui a été construit au cœur de la lune pour nous dire qu’elle est artificielle. Le langage du message est une arithmétique de base 10, aussi il semblerait que cela s’adresse à une espèce utilisant un système décimal qui vit sur Terre en ce moment – les humains.

On répond facilement à la question sur le pourquoi de la construction de la lune : pour produire tout ce qui est vivant, spécialement les humains. Quant à qui l’a fabriquée – hé bien c’est assez difficile à dire ! Nous donnons trois possibilités auxquelles nous pensons, à savoir : Dieu, les extraterrestres ou les humains. La seule qui soit scientifique à 100 % est la dernière. Le voyage dans le temps est accepté universellement comme étant physiquement possible et plusieurs scientifiques sont près de renvoyer de la matière dans le temps. Nous pouvons envisager qu’on a pu construire des machines dans le futur qui pouvaient être renvoyées dans le passé pour prélever de la matière à la jeune Terre pour construire la lune – probablement à l’aide de la technologie des mini trous noirs.

Source NewDawnMagazine

the moon cityLa Terre aurait été envahie plusieurs milliers d’années de cela par une armée Draconienne  arrivéee dans un gigantesque vaisseau qui est maintenant appelé la Lune de la Terre (plusieurs personnes ont déjà affirmé que la Lune était en fait un gigantesque vaisseau refuge cristallin impliqué dans la rébellion et la chute Luciférienne originelle).

Un autre de ces vaisseaux serait en chemin... Après avoir été expulsé de la Terre par l’Empire Lyrien, ceux de l’empire Draconien sont allés sous Terre. Là, ils sont restés en stase jusqu’à ce qu’ils soient réactivés par l'arrivée de vaisseaux. Ces reptiliens auraient aussi des bases sur Vénus et sur certaines des lunes des planètes extérieures.

Parce que les Draconiens sont mâles uniquement, ils créent des femelles dans le seul but de la reproduction de la population. Malgré ceci, le clonage est leur première méthode de reproduction.

La Fédération des Planètes de cette galaxie est composée de 120 civilisations membres. Un jour la Terre se verra proposer de s’y joindre, seulement si elle arrive à repousser la force d’invasion Reptilienne. Autrement, la Terre pourrait devenir une cible de la Fédération jusqu’à ce que les Reptiliens en soient partis.

Les Gris de Rigel (constellation d’Orion) par exemple ont été envahis par les Reptiliens Draconiens et font maintenant partie de leur empire. Les espèces Grises d’Orion ont manifestement presque toutes succombé au contrôle des reptiliens d’Alpha Draconis. Les Draconiens utilisent les Gris comme des mercenaires contrôlés par l’esprit, et le monde des « Nordiques » de Rigel a été attaqué lui aussi par l’alliance Gris-Draconiens.

Beaucoup des Nordiques qui se sont échappés sont partis pour Procyon, les lunes Joviennes du système Solaire et Sirius A, qui a été en guerre avec les six systèmes stellaires contrôlés par les Draconiens de la constellation d’Orion appelés les « Six Profanes » depuis. Les mondes coloniaux d’humains de la Lyre ont été aussi attaqués par les Gris et les Dracos, avec pour conséquence trois mondes dévastés. Toutefois beaucoup d’humains se sont échappés et ont finalement colonisé des systèmes des extérieurs de la Lyre comme Véga, les Pléïades, les Hyades et les étoiles de Tishtae et Zenatae de la constellation d’Andromède (pas la galaxie d’Andromède, mais la constellation d’Andromède qui est dans notre galaxie). Cependant il n’a pas été précisé si les attaques Draconiennes sur la Lyre se sont produites avant ou après la prise de contrôle des Draconiens/Gris sur les systèmes d’Orion.

Finalement l’alliance Draco/Gris à des époques plus récentes a conquis la civilisation de Procyon, dont les ancêtres avaient déjà été éconduits du système de Rigel. De la même façon que cela se passe sur Terre, ceux de Procyons ont été « appâtés » par un « traité » d’échange technologique et culturel qui était en fait utilisé par les Dracos et les Gris comme un « Cheval de Troie » pour faciliter l’infiltration et la conquête finale du monde mère des habitants de Procyon.

La flotte rebelle de Procyon qui a échappé à l’attaque a rejoint les Andromédiens, quelques Pléïadiens progressistes (les Pléïades, amas ouvert, sont constituées de plus de 200 étoiles qui tournent toutes autour de l’étoile centrale de l’amas, Alcyon ; notre propre Soleil étant l’une d’entre elles; il y a donc plusieurs susnommées cultures Pléäidiennes spatiales), et quelques forces non-interventionnistes de Tau Ceti et Epsilon Eridani. Tous ces propos ont été rapportés aussi par plus d’un contacté, et cela semble donc coïncider avec des récits similaires et suggère la réalité d’une tapisserie émergente de l’histoire cosmique dans ce secteur de la galaxie.

De toute manière, les habitants de Procyon, avec l’aide de leurs alliés dans quelques unes des fédérations le plus non-interventionnistes ont regagné leurs mondes et mis un terme à la domination draconienne/Rigelienne, et se sont joints avec les flottes de ces Fédérations dans un effort de création de blocus du système Solaire de manière à empêcher le vaisseau Draconien d’atteindre la Terre et de rejoindre leur contrepartie souterraine dans le but de renforcer l’infiltration et l’invasion finale de la surface de la planète Terre par le sous-sol.

Ce blocus a été paraît-il brisé par les Dracos à plusieurs occasions, cependant les forces de la « Fédération » et les forces des « Solariens » natifs basés sur/dans les autres planètes et satellites du système Solaire, se sont battues vaillamment et il y a eu de grosses pertes dans chaque camp. Ajouté à ceci, une planète de Sirius B est tombée sous le contrôle de l’alliance Draco-Orion et ceci parmi d’autres choses a provoqué une guerre civile intense à Sirius durant les dernières années de notre 20 ième siècle.

Trois objets, en fait des vaisseaux transporteurs en provenance d’Alpha Draconis, Rigel d’Orion et Sirius B, seraient entrés dans le système Solaire, cachés par la queue de la comète Hale-Bopp. Il y a souvent des rapports de flottes massives d’Alpha Draco/Rigel d’Orion/Sirius B en route pour la planète Terre, en dépit des conflits civils Siriens. Certains de ces vaisseaux ont paraît-il jusqu’à 900 km de long. (L’idée originelle pour la série Tv « V » vient d’une personne qui a fait des recherches sur les bases souterraines de Dulce au Nouveau Mexique, contrôlées par les Draconiens/Gris, on peut voir d’où viennent les idées développées dans la série !)

Certains Gris veulent devenir indépendants des Reptiliens Draconiens et recréer leur ancienne civilisation avant qu’il ne soit trop tard. Mais le dilemme est que si ils essaient ils seront complètement détruits par leurs maîtres les Draconiens. D’un autre côté, si ils continuent à suivre les ordres de leurs maîtres, ils seront la cible de la Fédération des Planètes.

Ligne directrice des propos tenus :

La Lune orbitant autour de la terre était leur premier vaisseau. Il est arrivé il y a des éons pour contrôler la planète. Après avoir créé la civilisation Lémurienne, ils ont été expulsés de la Terre par les Atlantes et les descendants de l’Empire de la Lyre avec l’aide des Pléïadiens. Maintenant, les Draconiens réclament la Terre et l’utilisent comme base militaire pour entrer dans le reste de la galaxie. Voilà pourquoi beaucoup de races sont intéressées par la Terre. Si la planète tombe, le reste de la galaxie est en danger.

Nos dirigeants sont parfaitement au courant de l’invasion en cours, et préparent graduellement la population mondiale par le moyen de la télévision et des films. Même certains dirigeants dans certains pays sont des humains avec une personnalité et une âme Draconienne.

Ils disent que les Nations Unies seront le forum du gouvernement planétaire central. Les dirigeants des États-Unis étaient en ligue avec les alliés Dracos sans le savoir. Certains dirigeants de la planète ont préparé des plans de fuite vers Mars où un équipement a déjà été activé, de même que d’autres planètes et lunes de ce système Solaire. Mars a un ancien équipement gigantesque construit par les Siriens.

Les Dracos et les Gris en général manquent de tout sens d’intégrité spirituelle, et sont plutôt contrôlés par leurs instincts prédateurs. Tout effort pour négocier avec eux est vain, c’est comme essayer de négocier avec une tumeur cancéreuse. Les Dracos et les Gris ont historiquement et sans aucune exception violé chacun des « traités » qu’ils ont signé avec les races humanoïdes, et en fait, ont utilisé en permanence ces traités comme des armes d’infiltration et de conquête.

La fenêtre d’opportunité (temps nous séparant de l’accès à un état de puissance interplanétaire et interstellaire) s’amenuise. Les Draconiens essaient de garder cette fenêtre ouverte le plus longtemps possible en supprimant les technologies avancées pour les masses de gens, ce qui conduirait le Terre à coloniser d’autres mondes et peut être trouver une solution à ses problèmes de population, de pollution, de nourriture et d’autres problèmes d’environnement. Puisque les Terriens ont un instinct guerrier, ils ne veulent pas que les Terriens atteignent des capacités de voyage interstellaire et devenir une menace à leurs stratégies de conquêtes.

Spécificités de l'espèce :

Reptiliens:

Apparence de lézard ou Reptilienne, de grande taille. Odeur forte. Certains auraient la capacité de se transformer en un être humain (de changer d’apparence comme des caméléons ?)

Hommes-Phalènes :

Les grands hommes-phalènes (Mothman) de la constellation du Draco sont une race qui visite la Terre. Ils ont une taille de 2,40 m, sombres. Ils sont nocturnes. Leurs yeux sont rouges et brillent dans le noir ; il sont des ailes pour voler. Ils sont liés aux légendes du passé sur les Gargouilles et les Valkyries. Ils n’ont pas beaucoup d’influence sur Terre à notre époque, autre que créer la panique et d’être cause de curiosité. Ils sont le plus souvent cachés en souterrain et ne désirent pas attirer l’attention.