Bnlin.fr

frnlendeitptrues

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182

Vous aimez ce site?

  • Participez aux frais d'hébergement pour le prix d'un café...
  • Devises:
  • montant:

Visiteurs depuis Avril 2005

All 1386470

Currently are 11 guests and no members online

Kubik-Rubik Joomla! Extensions

Il y a peut-être eu deux soleils dans notre ciel ( source: new scientist )

2soleils

“Il y a des milliards d’années, il y avait peut-être deux soleils dans notre Système solaire, rapporte le New Scientist. Si tel est le cas, cela pourrait expliquer comment le système solaire a embarqué ses objets les plus extérieurs, y compris l’hypothétique planète 9.” L’hebdomadaire britannique résume ainsi les travaux d’Amir Siraj et Avi Loeb publiés dans The Astrophysical Journal Letters.

Ces chercheurs de l’université d’Harvard ont calculé que si, durant sa jeunesse, notre Soleil a fait partie d’un système binaire (à deux étoiles), une attraction gravitationnelle plus grande a été exercée sur une plus grande zone, augmentant d’un facteur 5 la probabilité que notre système solaire dispose d’un ensemble de corps célestes à ses confins, comme le nuage d’Oort – dont l’origine demeure un mystère – par rapport à un système à une seule étoile.
Les systèmes stellaires binaires sont courants dans l’univers

 

En outre, dans leur hypothèse à deux soleils, la probabilité que notre système capture une neuvième planète est augmentée d’un facteur 20 environ.

 

L’idée que notre système ait pu avoir deux étoiles n’est pas spécialement farfelue : dans l’univers, “plus de la moitié des étoiles qui ressemblent à notre Soleil ont un compagnon”, assure Avi Loeb. Et surtout, si elle permet d’expliquer à la fois la formation du nuage d’Oort et l’existence de l’hypothétique planète 9, elle a de quoi séduire la communauté scientifique.
À lire aussi Astrophysique. Et si l’hypothétique planète 9 était un trou noir de la taille d’une balle de tennis  ?

“Il n’existe pas d’explication simple à la planète 9”, précise au New Scientist Konstantin Batygin du California Institute of Technology, un des chercheurs ayant découvert les premières traces de cette hypothétique planète. Cette hypothèse d’étoile binaire, “c’est quelque chose qui pourrait potentiellement fonctionner.” La confirmation pourrait venir de preuves concrètes de l’existence de la planète 9, voire d’autres mondes similaires, dans notre Système solaire. Car si un système à deux soleils a pu capturer une neuvième planète, il en a probablement embarqué d’autres. Fin de reférence "the scientist"

Aujourd'hui les systèmes à deux soleils semblent assez courant et les systèmes à 3 soleils commencent à etre détectés...Oubliez Tatooine et ses deux soleils dans Star Wars. L’exoplanète « HD 131399Ab » en compte trois ! Telle est la conclusion d’une équipe de l’Observatoire européen austral (ESO) et de l’université d’Arizona, dans une étude publiée dans le journal Science le 7 juillet 2016.

planete trois soleilsCette planète à la température de surface élevée (580°C) se trouve à 320 années-lumière de nous, dans la constellation du Centaure. Elle a été identifiée grâce à l’instrument SPHERE, installé sur le VLT, qui repère les corps lointains dans l’infrarouge. La structure de ce système à quatre corps est déroutante. D’après les premières simulations, à confirmer, le scénario est le suivant : la masse principale du système se situe sur une étoile de près de 2 masses solaires, HD 131399A.

L’exoplanète , elle tourne autour à une distance de 80 unités astronomiques — soit 80 fois la distance Terre-Soleil, ou encore 2 fois la distance Soleil-Pluton ! Elle serait âgée de seulement 16 millions d’années, ce qui en fait également l’une des plus jeunes planètes connues.

À quoi ressemble une journée sur cette étrange planète aux trois soleils ? Tout dépend du moment de l’année (qui dure plus de 500 années terrestres). Pendant une bonne partie de celle-ci, les étoiles sont alignées dans le ciel et très proches, ce qui revient à un cycle jour/nuit classique, mais avec trois couchers et levers de Soleil successifs.

En revanche, lorsque la planète passe entre l’étoile centrale et le système double, chaque soleil n’est même pas couché qu’un autre est déjà levé. Un jour permanent qui dure sur un quart de son orbite, soit 140 ans environ.

Aujourd'hui on commence à detecter des systèmes à 4 soleils: deux étoiles doubles ......